mardi 29 juillet 2014

Récit 2

Je me rappelle la parade militaire sur la 1re avenue, en haut de la côte, près de l’ancien Igloo, le comptoir de crème glacée. J'avais deux ans.


------------------------------------------ 

Je me rappelle, à trois, quatre ans, d’avoir été au chalet d'un ami, qui restait la maison voisine de la mienne, et d’avoir cherché à regarder par en dessous de la bécosse, où il y avait un trou, où mon ami était allée aux toilettes, pour lui voir les foufounes!


------------------------------------------  

Je me souviens, aussi, de m’être chicané avec un ami et d’avoir couru après lui pour le rattraper, lorsqu’il a voulu partir fâché, pour m’excuser et en sortant de la maison je suis tombé sur le coin d’une cuve en métal, qui était sens dessus dessous, que maman utilisait pour faire tremper le linge, et de m’accrocher les pieds sur le seuil de la porte, qui devait avoir un pouce et demi d’épaisseur, et quoique j’aie essayé de m’accrocher au cadre de porte en tombant, je me suis fendu le sourcil droit et une partie au-dessus du nez. Je me rappelle d’avoir beaucoup pleuré, du sang qui coulait à flots et de ma mère qui me prenait dans ses bras pour m'amener dans le gros camion de papa. De papa qui me transportait dans ses bras pour monter les escaliers à l’hôpital au lieu d’attendre l’ascenseur qui tardait à arriver. (C’est drôle, mais je ressens, en ce moment même, comment ils ont dû être inquiet pour moi, que je perds mon œil ou que je meure… Vingt ans plus tard, n’auraient-ils pas souhaité que je meure après tout…)  Je me souviens du médecin qui a mis un drap sur moi, par-dessus ma tête avec seulement un trou pour mon œil. Je me rappelle l’aiguille qui entrait et sortait de ma peau.  J’avais l’impression que la main du médecin entrait dans ma tête avec l’aiguille et sortait de ma tête, comme un va-et-vient. Je me rappelle mes amis qui venaient me voir, lorsque j’étais assis sur les marches d’escalier à l’extérieur de la maison et j’étais presque fier de montrer mes points de suture. J'avais quatre, cinq ans.


 

1 commentaire:

  1. The gate is placed on a thinner portion of the mold, inflicting uneven cooling of the fabric near it. Defect Illustrations Definition Causes Flash Excess plastic on the perimeters of the half. The molten plastic escapes from the cavities because of of} insufficient clamping Double Sided Tape stress. The sprue is the primary passageway of the soften from the nozzle of the injection unit and the entrance half of the mold.

    RépondreEffacer

Merci pour votre commentaire.